Présentation

L’archéologie dans le présent : les défis globaux à la lumière du passé

L’École Universitaire de Recherche ArchaeoChallenges (EUR ArChal) est  portée par l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et soutenue par sept institutions partenaires : Centre National de la Recherche (France), Freie Universität Berlin (Allemagne), Universidad Complutense Madrid (Espagne), Alma Mater Studiorum – Università di Bologna (Italie), Institut National des Langues et Civilisations Orientales – INALCO (France), Institut National de Recherches Archéologiques préventives -INRAP (France ), Musée d’Archéologie nationale Domaine national Saint-Germain en Laye -MAN (France ).

L’EUR ArChal a été lauréate du Programme Investissements d’Avenir relatif aux EUR en 2019. Développée en 2020, la formation débutera en novembre 2021.

Son objectif est triple :

  • Proposer une formation innovante aux méthodes et techniques de pointe en archéologie.
  • Développer des projets d’enseignement et de recherche originaux (masters, thèses, projets scientifiques) sur des thématiques liées aux défis globaux actuels.
  • Renforcer grâce à cette double approche la professionnalisation des étudiants.

Afin d’atteindre ses objectifs, l’EUR ArChal propose la création inédite d’une plateforme de coopération européenne en matière d’enseignement et de recherche en archéologie. La synergie entre les partenaires impliqués dans cette EUR est garantie par le partage de thématiques, de valeurs scientifiques et éthiques ainsi que par des collaborations déjà éprouvées au niveau institutionnel ou individuel.

Le projet va être articulé autour des quatre défis majeurs :

  • Environnement et changement climatique
  • Pouvoir et inégalités 
  • Conflits, mobilités et migrations
  • Techniques et innovation 

À travers l’analyse diachronique des stratégies adoptées dans le passé face aux défis globaux, l’EUR ArChal offrira une base de connaissances totalement inédite sur le sujet.  Elle s’adressera aux étudiants, aux scientifiques, mais aussi aux acteurs du monde socio-économique, aux citoyens. Elle a l’ambition de contribuer, à la lumière du passé, à la mise en place de stratégies durables face aux défis de l’avenir.